Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : C'est local, de saison et trop bon !
  • C'est local, de saison et trop bon !
  • : Ce blog vit au rythme de ma vie ponctué de rencontres, de découvertes et de partages. Je défends une agriculture intelligente, respectueuse des hommes et de la nature. Le combat dans ce domaine n'étant pas gagné et de loin je crois nécessaire de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier! J'aime la campagne, les initiatives solidaire et sociales, la cuisine japonaise et italienne mon potager et partager des recettes spontanées avec vous!
  • Contact

Salon Du Blog Culinaire

  • Isabelle
  • Cuisiner me mène, c'est sûr mais avant tout j'aime partager et découvrir. La cuisine est un voyage, un pas vers l'autre. Manger met tout le monde d'accord et rend heureux. Mes deux films cultes : Tampopo et le Festin de Babette!

Rechercher

26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 15:16
 RATATOUILLE EN CASSOULET
 RATATOUILLE EN CASSOULET
 RATATOUILLE EN CASSOULET
 RATATOUILLE EN CASSOULET
 RATATOUILLE EN CASSOULET
 RATATOUILLE EN CASSOULET

Les ingrédients dont nous disposons permettent des recettes infinies et comme souvent sur ce blog, les aliments sont mes sources d'inspiration!

J'ai voulu commencer comme pour  une ratatouille puis les haricots "tarbais" frais m'ont conduite à terminer ce plat comme un cassoulet avec une chapelure "provençale".

Résultat garanti et édifiant! Le haricot Tarbais est une pure gourmandise , il s'en est fallu de peu que cette merveilleuse légumineuse ne disparaisse, il apporte à ce plat le côté "gourmandise" car  presque sucré, sa chair est fine et vient fondre dans la bouche avec les autres légumes.

L'association : "Le Parc" potager biologique où je réalise entre autre mes ateliers de cuisine et à laquelle  je suis adhérente,  m'a confiée quelques aubergines à cuisiner...Mais quelles aubergines! Les Oranges Turques ! Une sorte d'extraterrestre du potager avec sa peau incroyablement orange, brillante et cerise sur le gâteau la couleur tient à la cuisson, ce qui n'est que très rarement le cas pour les légumes aux couleurs atypiques!

Pour exemple, les poivrons bleu/violet deviendrons verts.

Il est évidement difficile de s'en procurer et une autre variété aubergine viendra la remplacer dans la recette  ,j'ai un faible pour celle de Naples , les striées violet et blanc ou les mauves pâle. Je leur trouve une saveur et une texture plus douce, moins amère.

Tous les légumes viennent de différents producteurs locaux et bio en puisaye, ce qui va donner un caractère spécifique à la recette. Plus que jamais je privilégie la production locale qui est chaque jour plus urgent de  soutenir.

 

​​​​​​​

Pour 4 personnes

Ingrédients:

500 g de haricots frais  tarbais. ( J'ai acheté une livre en cosse)

1 courgette blanche, jaune ou verte.

4 tomates mondées*

Un poivron ( bleu, jaune, blanc ou orange mais point de vert trop fort)

3/4 gousses d'ail émincées.

1 aubergine ou 4 aubergines turques

Huile d'olive

Sel/poivre

Origan, thym citron,sauge ( selon goût)

 

Pour la chapelure:

50g de chapelure ou biscotte broyée ou mieux de pain rassis râpé (Même chose pour une version sans gluten)

2 c.à.s d'huile d'olive

2 gousses d'ail hachées

1/2 bouquet de persil ciselé

 

Dans une sauteuse pouvant aller au four, mettre 3 c.à.s d'huile d'olive à  chauffer.

Faire revenir l'ail, les haricots et l'aubergine taillée en morceaux de 2/3 cm pendant au moins 5 min. terminer en ajoutant tous les autres légumes pareillement taillés .

Assaisonner avec  les herbes aromatiques. Saler poivrer, bien remuer.

Ajouter de l'eau à mi hauteur et laisser cuire en couvrant 20/25 min.

Pendant ce temps mélanger tous les ingrédients de la chapelure "provençale".

Mettre le four sur la position grill.

Vérifier la cuisson des légumes, si tout est fondant, saupoudrer la préparation avec la chapelure et enfourner 10/12 min en surveillant.

Servir chaud et manger dehors par une soirée fraîche!

 

 

*Pour monder les tomates, il faut les inciser en croix à la base, mettre de l'eau à bouillir ( dans une bouilloire par exemple), les mettre dans un saladier et verser l'eau.

Au bout de 10/15 secondes, égoutter, retirer peau et pédoncule.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 13:09
SUPPLI AUX ORTIES
SUPPLI AUX ORTIES
SUPPLI AUX ORTIES
SUPPLI AUX ORTIES
SUPPLI AUX ORTIES

Les Suppli, sont le plat idéal pour illustrer le "recyclage" en cuisine.

A une époque où le gaspillage alimentaire est au devant de la scène, on ne peut que s'émerveiller devant l'ingéniosité italienne qui transforme un risotto de la veille en une entrée divine!

Cette spécialités est romaine contrairement aux "arancini" qui sont siciliens et à base de sauce "ragù" et petits pois!

On réalise les Suppli avec n'importe quel reste de risotto mais il est possible de réaliser tout spécialement ce plat pour pouvoir se régaler en plus grande quantité!

 

Risotto aux orties

 

Ingrédients pour 4

320/350 g de riz Carnaroli

30 g de beurre

1 oignon nouveau ciselé très finement

Environ 1,5 l de bouillon de volaille réalisé à partir d'une carcasse, de légumes et d'aromates, ou à défaut de deux bouillon cube bio.

1 bouquet de sommités d'orties bien tendres

70/80g de parmesan râpé minute

Sel/poivre

 

Laver, sécher et hacher grossièrement les orties.

Faire fondre le beurre dans une sauteuse à bords hauts et faire revenir l'oignon, quand celui est transparent verser le riz en remuant pour qu'il s'enrobe de matière grasse et devienne translucide, en dernier lieu faire tomber* les orties avec le riz et l'oignon 3/4 min.

Verser une louche de bouillon chaud sur le riz sans cesser de remuer, quand celui ci a absorbé le liquide, recommencer l'opération.

Le risotto cuit traditionnellement 17 min, j'ai pu remarquer que selon  le riz choisi ou sa marque, ce temps de cuisson pouvait légèrement varier.

Le mieux étant de goûter au bout de 15 min. 

Le riz doit être au final "al dente" comme pour les pâtes. C'est très important pour la dégustation, car un riz mou, trop cuit s'écrasant sous la langue serait une grosse déception gustative!

Saler, poivrer et goûter pour la rectification des saveurs. ( tenir compte  du parmesan  lui même salé).

A la fin du temps de cuisson, ajouter le parmesan en remuant toujours, mettre un couvercle, couper le feu et laisser reposer une minute.

Servir immédiatement ou laisser refroidir complètement pour la réalisation des Suppli!

 

Suppli au risotto d'orties

 

Ingrédients pour 4 en plat principal 

Un risotto

3 mozzarella un peu fermes

2 oeufs

Farine

Chapelure, ou pain rassis râpé ou biscotte écrasée

1 bol d'eau

Friteuse ou sauteuse à bords hauts.

Huile de pépin de raisin, ou huile spéciale friture

 

Découper les boules de mozza en petits morceaux de 1,5 cm de côté environ.

Battre les œufs dans une petite jatte.

Mettre la farine et la chapelure, chacune dans une grande assiette.

Tremper le bout de ses doigts dans l'eau, puis prélever l'équivalent d'une grosse noix de risotto, la placer dans le creux de la main en creusant légèrement et placer la mozzarella. Refermer avec le riz pour former une petite quenelle ou une boule.Ne pas hésiter à se tremper le bout des doigts dans le bol d'eau afin que le riz ne colle pas.

Quand toutes les boules sont réalisées, les passer dans la farine, puis l'œufs battu et pour finir la chapelure.

Chauffer l'huile ( 5 cm environ) , préparer du papier absorbant sur un plat.

Mais aussi une belle salade croquante pour accompagner.

Faire frire les Suppli 2 à 3 minutes de chaque côté, les poser sur le papier absorbant et servir immédiatement, car ce plat est délicieux brûlant quand la mozza file!

La petite touche: Les feuilles de sauges frites dont les jardins regorgent en ce moment. Quelques secondes dans le bain d'huile, puis sur le papier absorbant. A tester absolument, ces petites feuilles deviendront les chouchoutes des apéros!

Belle été à tous.

 

Partager cet article

Repost 0