Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : C'est local, de saison et trop bon !
  • C'est local, de saison et trop bon !
  • : Ce blog vit au rythme de ma vie ponctué de rencontres, de découvertes et de partages. Je défends une agriculture intelligente, respectueuse des hommes et de la nature. Le combat dans ce domaine n'étant pas gagné et de loin je crois nécessaire de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier! J'aime la campagne, les initiatives solidaire et sociales, la cuisine japonaise et italienne mon potager et partager des recettes spontanées avec vous!
  • Contact

Salon Du Blog Culinaire

  • Isabelle
  • Cuisiner me mène, c'est sûr mais avant tout j'aime partager et découvrir. La cuisine est un voyage, un pas vers l'autre. Manger met tout le monde d'accord et rend heureux. Mes deux films cultes : Tampopo et le Festin de Babette!

Rechercher

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 15:16

Le nouveau film de Jonathan Nossiter , réalisateur du célèbre "Mondovino", n'a pas manqué de me toucher .

Il nous fait rencontrer des vignerons et un cinéphile inscrits dans une résistance naturelle contre la norme , les dictats de l'agro-industrialisation et des appellations.

Nous sommes rares à ne pas avoir entendu parler du vigneron résistant en Bourgogne que la justice a condamné pour n'avoir pas traité ses vignes suite à un arrêté préfectoral.

Dans la même veine et la même philosophie , Nossiter nous fait rencontrer des Italiens passionnants qui produisent sans détruire , des vigneron-nes qui posent un regard sur leur terre autre que mercantile et productiviste.

Ce film , c'est une réflexion sur la normalisation et la pensée unique qui nous entraîne vers des catastrophes écologiques et humaines.

J'ai vu et entendu des gens émouvants ,troublants , attachants qui nous poussent à la réflexion en toute simplicité et honnêté...

 

RESISTANCE NATURELLE de Jonathan Nossiter est une réussite qui m'a pris aux tripes.

Ce film vient s'inscrire dans la séries des films réalisés par les lanceurs d'alertes de notre époque , tels que Marie-Monique Robin ou Jean Paul Jaud... Espérons qu'ils seront entendus...

RESISTANCE NATURELLE

Partager cet article

Repost 0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 13:05

Du lieu jaune cuit à la vapeur quelques légumes croquants et printaniers du marché , deux oeufs durs ... voilà ce que j'ai trouvé dans le frigo...l'aïoli était inéluctable!

C'est l'un de mes plats favoris , même si la morue séchée est le poisson emblématique de ce plat traditionnel du sud, tout autre poisson ferme cuit vapeur ou au court bouillon , la remplacera sans difficulté .

La sauce aïoli reste le ciment de la recette , le pivot...sans elle le plat perd de son sens.

Pour la réaliser il faut un mortier et un pilon de bonne taille en pierre et des bras musclés!

 

Ingrédients pour 4

Sauce

2 jaunes d'oeuf

3/4 gousses d'ail nouveau

Huile d'olive 30cl

Sel / poivre

Un trait de jus de citron

 

Garniture:

Pomme de terre vapeur 6 moyennes

Carottes vapeur ( cuisson ferme) 6 moyennes

Tomates 4

Radis 1 botte

Fenouil 1

Concombre 1 

Oeufs durs 4

Lieu jaune poché 500g

 

C'est un plat généreux et convivial , il ne faut pas hésiter à le garnir ;  les légumes étant excellents  pour la santé ...c'est no limit !

Il est evidement possible  d'ajouter d'autres légumes, comme des coeurs de laitues, des artichauts poivrades, des poivrons...

La couleur a un rôle primordiale pour ce plat , il doit stimuler les papilles!

 

Dans le mortier, mettre les gousses d'ail dégermées , ajouter la pincée de sel et commencer à écraser avec le pilon, ajouter les jaunes d'oeufs et tourner vivement .

Quand le mélange est homogène monter la sauce à l'huile d'olive avec le pilon en la versant en filet.En toute fin ajouter le jus de citron.

Conserver au frais.

 

Dresser un grand plat avec tous les ingrédients et servir accompagné de la sauce.

L'aïoli c'est le plat des copains , des grandes tablées , des repas d'été dans le jardin...

Et c'est maintenant!

Le film "Marius et Jeannette" de Robert Guédiguian a marqué mon esprit et depuis la scène de l'aïoli et sa découverte , je ne peux plus passer un été sans en manger un !

 

 

Crédit Isabelle Morison
Crédit Isabelle Morison
Crédit Isabelle Morison

Crédit Isabelle Morison

Partager cet article

Repost 0